Coutelier professionnel Jean Dubost

Vous êtes dans : Qui sommes-nous ? / Notre histoire

Jean Dubost : Une lignée de couteliers à votre service

Maison fondée en 1920 par Monsieur Pierre DUBOST et sa femme Marcelle Colas Pradel, la manufacture de coutellerie générale ouvre ses portes à Viscomtat, petit bourg au cœur de la nature, dans les montagnes thiernoises en France. Monsieur Pierre Dubost, coutelier professionnel, lui-même fils de coutelier et créateur du célèbre couteau Pradel a commencé dans un petit atelier. A l'origine, la fabrication concernait exclusivement les couteaux destinés aux professionnels.

La production s'est ensuite rapidement développée sous l'impulsion de Jean Dubost, le fils du fondateur, qui a donné son nom à la célèbre gamme de couverts de table et couteaux de cuisine, de renommée internationale. Jean Dubost et son fils Philippe sont présents sur les salons internationaux depuis 1962, cette notoriété n'a cessé de croitre grâce à une écoute permanente des besoins des consommateurs.

Avec Alexandre Dubost, représentant la 4ème génération de coutelier, la société Jean Dubost perpétue une tradition coutelière revisitée d'un souffle de modernité.

C'est riche de ce savoir-faire unique et du désir du travail bien fait transmis de génération en génération, qu'Alexandre Dubost et son équipe, fervents défenseurs de l'authenticité néanmoins toujours à l'affût des tendances et des nouveaux modes de convivialité vous proposent aujourd'hui une large gamme de couverts, couteaux et ustensiles de cuisine.

 
L'atelier de Coutellerie en 1965.L'atelier de Coutellerie en 1965.   Pierre et Marcelle Dubost avec leurs enfants : Jean, l'aîné et Noël sur les genoux de sa maman.Pierre et Marcelle Dubost
avec leurs enfants : Jean,
l'aîné et Noël sur les genoux
de sa maman.
Notre histoire

Couteaux Pradel : Le Toucan

Pour l’anecdote, nos couteaux Pradel sont associés avec un toucan sur chacune des lames depuis 1920.

Il était en effet au début du siècle de tradition coutelière d’associer un animal à sa marque.

Pierre Dubost et son épouse avait alors choisi d’utiliser ce célèbre oiseau parce qu’il possède un long bec coupant.